LES TROIS STÈLES DE SETH (NH VII, 5)

Traduction de Paul Claude


(Note*)


118 10 La révélation par Dosithée, des trois stèles de Seth,
Père de la génération vivante et inébranlable :

Ces (stèles), qu’il a vues, et dont il (Dosithée) a pris 15 connaissance
Et qu’ayant lues, il a gardées en mémoire
Et a transmises aux élus, de la façon
qu’elles étaient écrites dans ce lieu-là !

20 Maintes fois, j’ai rendu gloire
À l’unisson des Puissances.
Et j’ai été, grâce aux (stèles), rendu digne
des Grandeurs incommensurables.
Or, c’est ainsi qu’elles se présentent.

25 Première Stèle de Seth

Je te célèbre, Père, Géradamas,
Moi, comme ton propre fils, Emmacha Seth,
Que tu as engendré sans enfantement
Pour la célébration 30 de notre Dieu
Car je <suis> ton propre fils
Et 119 tu es mon Intellect, ô mon Père.

Quant à moi, j’ai ensemencé et j’ai engendré,
Ma[is] toi, tu as [v]u les Grandeurs :
Tu t’es dressé, [en sorte que tu] n’as de cesse.
5 Je te célèbre, [Pè]re, célèbre-moi.

C’est à cause de toi que j’ex[is]te,
Et toi, à [ca]use de Dieu :
À cause de toi, j’existe à côté de lui.

Tu es Lumière, 10 c’est de la lumière que tu vois,
Tu as manifesté les lumières ;
Tu es de Mirôthéa, tu es mon Mirôthéos ;
Je te célèbre comme un dieu,
Je célèbre ta 15 divinité.

Grand est le Bon Autogène qui s’est dressé ;
Le Dieu qui s’est dressé en premier !
Tu es venu dans le Bien,
Tu t’es manifesté et tu as manifesté 20 le Bien ;

Je prononcerai ton Nom ;
car tu es un nom premier ;
Tu es inenfanté :
Tu t’es manifesté afin de manifester les éternels.
25 Toi, tu es l’Existant :
aussi as-tu manifesté les vrais existants.

Tu es celui qui es exprimé par la voix,
Mais c’est par l’intellect que 30 tu es glorifié.
Tu es celui qui a[s] puissance en tout lieu :
C’est pourquoi même [le] monde sensible te connaît
pour toi-même et pour ta semence.

Tu es miséricorde,
120 et tu es quelqu’un d’une race autre,
et qui es établi [s]ur une autre race ;
Mais en réalité {tu es quelqu’un d’une race autre
et qui es éta[bli] s[u]r une autre 5 race}
Tu es quelqu’[u]n d’une race autre,
parce que tu n’es pas res[sembla]nt ;
Et tu es miséricorde,
parce que [tu e]s éternel ;

Et tu es établi s[u]r une race,
parce que c’est toi qui les as tous fait croître ;
10 et (c’est) pour ma semence,
parce que c’est toi qui sais d’elle
qu’elle est établie dans l’engendrement ;

Et ceux-là sont d’une autre race,
parce qu’ils ne sont pas ressemblants ;
Et ils sont établis sur d’autres races,
parce qu’ils sont établis dans 15 la vie.
Tu es un Mirôthéos :
je célèbre sa puissance qui m’a été donnée.

(Toi,) qui as été cause
que les masculinités qui existent vraiment
deviennent triplement mâles !
20 (Toi) qui a été divisé dans la Pentade ;
(Toi) qui nous as été donné en une triple Puissance,
(Toi) qui fus engendré sans enfantement.

(Toi) qui as quitté le mieux,
à cause de 25 ce qui était humilié,
et qui traversas le Milieu :
Tu es Père du fait d’un Père,
Parole issue d’un commandement.
Nous te célébrons, (ô) Triple-Mâle,
30 Parce que tu nous as réuni le Tout à partir d’eux tous,
Parce que tu nous as donné puissance.

Tu as existé à partir de (l’)Un, du fait de (l’)Un ;
Tu t’en es allé, tu es (re)venu à (l’)Un.
Tu as [sau]vé ! 35 Tu as sauvé ! Tu nous as sauvés,
(Ô) Couronné qui donne la couronne !

121 Nous te célébrons pour l’éternité.
Nous te célébrons, [no]u[s] qui avons été sauvés,
comme les parfaits à ti[t]re individuel,
[par]faits à cause 5 de toi, (et) [devenus] parfaits avec toi :
(Ô) accompli [q]ui donnes l’accomplissement,
(Ô) parfait grâce à tous ceux-ci,

(Toi) qui es de partout ressemblant.
(Ô) Triplement Mâle,
tu t’es dressé, tu fus le premier 10 dressé.

Tu t’es dispensé en tout lieu : tu persistes à être un.
Et ceux que tu as voulus, tu les as sauvés,
Et Tu veux que soient sauvés tous ceux qui (en) sont dignes.

Tu es 15 parfait ! Tu es parfait ! Tu es parfait !

La Première Stèle de Seth.

La Deuxième Stèle de Seth.

20 Grand est le premier Éon,
la mâle et virginale Barbélô,
La Gloire primordiale du Père Invisible,
celle qu’on appelle Parfaite !

25 Toi, tu as vu, au commencement,
que le Préexistant réel est un Non-être ;
Et, de lui et par lui,
tu as préexisté 30 éternellement, ô Non-être !

À partir d’[un] Un indivisible,
à triple [puis]sance,
tu es Triple [Puissa]nce,
tu es [une] Monade grande
À partir d’[une M]onade pu[re],
122 tu es M[o]nade élue,
(Ô) Omb[r]e primordiale d[u] Père s[a]int,
Lumi[ère] issue de Lumière.

[Nous] te célébrons
5 (Ô) Génitrice de par[fait]s, Productrice d’Éons !
Toi, tu as [v]u que les éternels sont iss[u]s d’une Ombre,
Et tu as produit du nombre ;
Et, d’un côté, tu t’es trouvée persistant à être une,
10 Et, de l’autre côté, en produisant du nombre pour un partage,

Tu es triple, tu es, en vérité, trois fois multipliée.
Tu es, d’une part, Une de l’Un
et, d’autre part, tu proviens d’une Ombre qui lui appartient.

Tu es (la) Cachée, 15 tu es un monde de connaissance,
Car tu sais que ceux qui appartiennent à l’Un
sont issus d’une Ombre,
Et ceux-là, tu les as dans le cour ;

C’est pour eux que tu as donné puissance aux éternels 20 par l’essentialité ;
Tu as donné puissance à la divinité par la vitalité ;
Tu as donné puissance à l’intellection par la bonté ;
Par la béatitude, tu as donné puissance aux ombres 25 émanées de l’Un.

Tu as donné puissance à celui-ci par l’intellection,
Tu as donné puissance à un autre par une création.
Tu as donné puissance à ce qui est égal et à ce qui n’est pas égal,
30 À ce qui est ressemblant et à ce qui n’est pas ressemblant.

Tu as donné puissance, par u[n] engendrement et des formes, dans l’[Ex]istant
Et jusqu’à d’autres (même), p[our] un établis[sement]
et une génération,
[tu] leur [as donné] 123 puissance :

Voilà ce qui est caché là dans le cour.
[E]t [tu es] sortie vers eux, et, p[ar] eux,
Tu te dispenses su[r e]ux,
[e]t tu deviens 5 Pre[mier] Révélé,
Grand In[tell]ect mâle,
(ô) Dieu-Père, (ô) En[fa]nt-Dieu !
(Ô) Engendreur de nombre
selon la division de tous les vrais existants !

10 Tu leur as révélé à tous une parole
et tu les maintiens tous dans l’inenfantement
dans une éternité sans corruption.

À cause de toi est venu 15 jusqu’à nous le salut :
de toi provient le salut ;
Tu es sagesse, Tu es gnose, tu es la vérité :
À cause de toi est la vie : de toi provient la Vie.
20 À cause de toi est l’intellect : de toi provient l’intellect ;

Tu es l’intellect, tu es le monde de la vérité.
Tu es triple puissance : tu es une triplicité,

En vérité, tu es 25 trois fois multipliée.
(Ô) Éon des Éons,
C’est toi seulement qui vois purement les premiers éternels et les inenfantés,
et les premières divisions selon la manière 30 dont tu fus divisée.

Réunis-nous selon la manière dont tu as été réunie.
instruis-nous d[es] (choses) que tu vois.
Donne-[n]ous puissance
afin que nous soyons 124 sauvés pour la vie éternelle :

car [n]ou[s] sommes, [n]ous, une ombre de [t]oi
de la [mê]me manière qu’[aus]si
tu es une om[bre d]e Ce[lui-qui-est],
5 [le] Préexistant Premier.

Écoute-nous : d’abord [nous] sommes des (êtres) éternels.
Écoute-[nous] en tant que parfaits à titre individuel.

C’est toi l’Éon des Éons, la Toute-Parfaite
10 qui est dans le rassemblement.
Tu as écouté, tu as écouté :
tu as sauvé, tu as sauvé !

Nous rendons grâce ! Nous te bénissons
en tout temps. puissions-nous te rendre gloire !

Deuxième Stèle 15 de Seth

Troisième Stèle

Nous nous réjouissons ! Nous nous réjouissons ! Nous nous réjouissons !
Nous avons vu ! Nous avons vu ! Nous avons vu
Que le Préexistant réel 20 existe réellement,
qu’il est le Premier éternel.

(Ô) Inenfanté, de toi proviennent les (êtres) éternels :
et les Éons, ces (êtres) tout-parfaits, qui sont dans le rassemblement,
et les parfaits 25 à titre individuel.

Nous te célébrons, ô Non-être !
(Ô) Existence antérieure aux existences !
Ô Première Essence antérieure aux essences !

Père de 30 la divinité et de la vitalité !
Créateur d’intellect !
Dispensateur de bien, Dispensateur de béatitude !
[N]ous te cé[lé]brons tous, (ô) toi qu[i] détiens la science,
35 dans une célébration, a[fin de (te) célébr]er,

(Toi) celui 125 à ca[u]se de qui t[o]us [ceux-ci existe]nt.
T[u . . ] . [ . . . . . . . ] . . . [ . . . . . . .],
Celui qui te connais [par] toi-mê[me].

Il n’est 5 personne, [en] effet, qui soit [en] acte devant ta face.
Tu es u[n Es]prit seul et vivant et (qui) sai[s], de l’Un,
que cet Un qui de partout est tien, nous ne pouvons le dire !

10 Elle brille, en effet, sur nous ta lumière !
Daigne-nous ordonner de te voir pour que nous soyons sauvés :
Ta gnose, c’est elle notre salut à tous.
15 Daigne l’ordonner ! Si tu l’ordonnes, nous voilà sauvés !

En vérité, nous avons été sauvés : nous t’avons vu en intellect.
Toi, tu es tous ceux-ci puisque, en effet, tu les sauves tous,
20 Toi qui n’as pas lieu d’être sauvé, ni n’as été sauvé par eux.
Car c’est toi qui as daigné nous l’ordonner.

Tu es Un ! Tu es Un de manière qu’on dira de toi :
25 Tu es Un ! Tu es un Esprit seul et vivant !

Comment pourrions-nous te donner un nom ?
Nous n’en avons pas (à disposition).
Toi, en effet, tu es l’existence de tous ceux-ci :
30 Toi, tu es leur vie à tous, Toi, tu es le[ur] intellect à tous.
C’est en toi que t[ou]s [ils] exultent !

126 Toi, tu as daigné leur ordon[n]er à tous d’[être] sa[u]vés par ta par[ole]
. . . [ . ] . [ . . . . . . . ] . e[u]x,
[(ô) gloire] 5 antérieure à soi-même ! [Ô Ca]chée !
Ô bienheureux Sènaôn, engendré de soi-mê[me] !

[Ph] néou ! [Ph]néou, Phnéou,
Optaôn ! Élémaôn, (ô) grande Puissance !
Émouniar ! 10 Nibaréou ! Kandèphoré ! Aphrèdôn ! Dèiphaneus !
C’est toi Armèdôn pour moi !

(Ô) Engendreur de puissance !
Thalanathéou ! Antithéus !
C’est toi qui existes en 15 toi-même,
Toi qui es antérieur à toi-même ;
Et, après toi, personne ne s’est mis en activité.

Comment pourrions-nous te célébrer ? Nous n’en avons pas le pouvoir.
Cependant nous te rendons grâces, 20 comme tes inférieurs,
que tu aies daigné nous ordonner, comme supérieur,
de te rendre gloire, dans la mesure où cela nous est possible.

Nous te célébrons, parce que nous avons été sauvés.
25 En tout temps nous te rendons gloire.
C’est pourquoi, nous te rendons gloire
afin d’être sauvés pour un salut éternel.
Nous T’avons célébré parce que cela nous est possible :
30 nous avons été sauvés parce que toi tu l’as voulu.

En tout te[m]ps, nous le faisons tous, nous le [fa]ison[s tous] !
Ce n’est pas par [ . . . . . . . . que nous le ferons]

127 (les lignes 1 à 3 manquent) . [ . . . . . . . . . . ] . . Celui qui a 5 [ . . . . . . . . ] nous et ceux qui [o]nt [été] sa[uvés].
Celui qui en fera mémoire et rendra gloire en tout temps,
deviendra parfait parmi les parfaits, 10 et impassible, hors de toute atteinte.

Car tous les célèbrent ainsi individuellement et en commun. Et après cela, ils garderont le silence. Puis, selon la manière qui leur a été fixée, 15 ils vont en montant ; ou bien, après le silence, ils repartent en descendant. De la troisième, ils disent la seconde bénédiction, et puis, la première. 20 Le chemin pour monter est le chemin pour descendre.

Sachez donc, en tant que vivants, que vous avez atteint (le but), et vous êtes vous-mêmes instruits des Illimités. 25 Émerveillez-vous de la vérité qui est en eux et de cette révélation.

Les Trois Stèles de Seth.

Colophon

Ce livre appartient à la paternité. C’est le fils qui l’a écrit. 30
Célèbre-moi, Père ! Je te célèbre, (ô) Père, dans la paix ! Amen.


(Note*)