<LES SENTENCES DE SEXTUS> (NH XII, 1)

Traduction de Paul-Hubert Poirier


(Note*)


(Les pages 1* à 14* manquent)

Sentence 157 15 [ . . . . . . . . . . . . . . ] est [(un) indice] d’igno[rance].

Sentences 158-159 [Aime] la vérité, et du mensonge, [use pour toi] comme d’un poison.

Sentence 160 [Puisse] le mo[ment opportun] précéder tes pa[roles].

Sentence 161 5 [Parle], lorsqu’il ne convient pas [de te taire].

Sentence 162b [De] ce que tu connais cependant, [au moment] convenable, alors [parle].

Sentence 163a [Une parole] à contretemps [est le désaveu] d’un cœur mauvais.

Sentence 163b 10 [Lorsqu’il] convient <d’>agir, n’[use pas de] parole.

Sentence 164a Ne souhaite pas [parler en pre]mier au milieu des [hommes].

Sentence 164b [Tout comme parler] est un art, [se taire] est aussi [un] art.

Sentence 165a 15 Il est préféra]ble pour toi d’être vaincu [en disant la vérité] que de vaincre [par tromperie].

Sentence 165b [Qui] est victorieux par la [tromperie est vaincu] par la vérité.

Sentence 165c [Des paroles mensongères] sont 20 [les témoins des mé]chants.

Sentence 165d [C’est] une grave [circonstance que l’occasion] où le mensonge [est nécessaire].

Sentence 165e [Il existe] quelque (circonstance), lorsque tu diras [la vérité, dans laquelle il y a péché], et si [tu mens, il n’y a pas de péché].

Sentence 165f Ne trompe 25 [personne, surtout pas] celui qui a besoin d’[un conseil].

Sentence 165g [En] parlant après [plusieurs, tu verras mieux] l’avantage.

Sentence 166 [Celui-là] est [un fidèle] qui conduit tous [ceux qui sont bons].

Sentence 167 16 La sagesse guide [l’âme] jusqu’au lieu de [Dieu].

Sentence 168 [Il n’y a pas] de familier de la [vérité si ce] n’est la sagesse.

Sentence 169 Une nature [fidèle, il ne lui] 5 est pas possible d’[être amie du] mensonge.

Sentence 170 Une nature crain[tive, qui n’est] pas libre, ne pourra avoir [part à la] foi.

Sentence 171a Si tu es [fidèle, ce] qu’il convient de dire ne [l’estime pas davanta]ge 10 que (le fait) d’écouter.

Sentence 171b Si tu [es] avec des fidèles, souhaite [écouter plutôt] que parler.

Sentence 172 Un homme [qui aime le plai]sir est inutile [en toute chose].

Sentence 173 Si [tu es] sans péché, [parle] 15 en toute chose (qui est) de [Dieu].

Sentence 174 [Les pé]chés de ceux qui sont igno[rants sont] la honte de ceux qui [leur ont enseigné].

Sentence 175 [Ceux] à cause de qui on blasphème [le nom de Dieu] [sont morts de]vant 20 Dieu.

Sentence 176 Un [homme sage] est un bienfai[teur après] Dieu.

Sentence 177 [Puisse ta vie] confirmer tes [paroles auprès de ceux qui] (t’)écoutent.

Sentence 178 Ce qu’il [ne convient pas de faire], 25 ne songe [même] pas [à le faire].

Sentence 179 [Ce que tu ne sou]haites [pas] qu’il [t’arrive], toi [non plus], ne le fais pas.

Sentence 180 [Et ce] qu’[il est] honteux [de faire, il est aussi honteux (de.)]

(Les pages 17 à 26 manquent)

Sentences 307-308 27 [L’homme sa]ge, [c’est] lui [qui] [fait que Dieu se tienne] près des hommes, et [Dieu] estime le sage plus que ses [œuvres].

Sentence 309 Après 5 Dieu, il n’y a personne qui soit li[bre] comme l’homme sage.

Sentence 310 Les choses que] Dieu possède [appartiennent] aussi au sage.

Sentence 311 L’homme sage participe à la royau[té] 10 de Dieu.

Sentence 312 L’homme mauvais ne veut pas que la providence de Dieu soit.

Sentence 313 L’âme mauvaise est en fuite loin de Dieu.

Sentence 314 Toute chose vile est l’ennemie 15 de Dieu.

Sentence 315 Ce qui pense en toi, dis dans ton cœur que c’est cela, l’homme.

Sentence 316 Là où est ta pensée, c’est là qu’est ton 20 bien.

Sentence 317 Ne cherche pas le bien dans la chair.

Sentence 318 Ce qui ne fait pas de tort à l’âme, n’(en) fait pas non plus à [l’hom]me.

Sentence 319 Après Dieu, honore un homme [sage], 25 [car il] est le serviteur de Dieu.

Sentence 320 Le corps de ton [âme, d’en faire] un fardeau, c’est chose [orgueilleuse] ; mais de pouvoir le [congé]dier dans la 28 [douceur], lorsqu’il [le faut], [c’est] chose heureuse.

Sentence 321 [Ne sois pas] cause [de mort pour toi-]même ; celui qui te [séparera du] 5 corps et te tuera, ne t’[irrite pas contre lui].

Sentence 322 Si quelqu’un expulse le [sage] hors du corps par [vio]lence, il lui fait plutôt [du] bien : en [effet], il a été libéré 10 de liens.

Sentence 323 La crainte de [la mort] afflige l’homme à cause [de] l’ignorance de l’âme.

Sentence 324 [L’é]pée qui tue l’homme, il était préfé[rable] qu’elle n’existât pas ; mais une fois qu’elle 15 existe, dis dans ton cœur qu’elle n’existe pas.

Sentence 325 Quiconque dit : «je crois», même s’il demeure longtemps dans la dissimulation, ne tiendra pas mais il 20 tombera.

Sentence 326a De la manière qu’est ton cour, (ainsi) sera ta vie.

Sentence 326b Un cœur ami de [Dieu] fait qu’une vie heu[reuse] soit (possible).

Sentence 327 Celui qui complote [le] 25 mal contre quelqu’un d’autre [sera lui-même] le premier à faire [aussi] l’expérience [du mal].

Sentence 328 [Ne laisse pas] un homme <ingrat> t’empêcher de faire le [bien].

Sentence 329 29 [Ne dis pas dans] ton cour : [quoi que ce soit de ce] qu’on a demandé (et) que j’aurai donné à l’instant vaut plus que [celui qui] le recevrait.

Sentence 330 Tu jouiras 5 [d’une grande] fortune si tu donnes avec empressement aux [indigents].

Sentence 331 Un frère [qui agit sans] réflexion, persuade-le [de] ne pas être irréfléchi ; s’il devient fu[rieux], veille sur lui.

Sentence 332 Lutte 10 pour vaincre tout homme par la prudence.

Sentence 334 Sauvegarde ton [au]tonomie.

Sentence 333 Tu ne pourras recevoir d’intellect sinon en sachant d’abord que tu n’(en) possèdes pas.

Sentences 335ab Au sujet de toute chose, il y a aussi cette parole : les 15 membres du corps sont un poids pour ceux qui n’en usent pas.

Sentence 336 Il est meilleur d’en servir d’autres que de te faire servir par d’autres.

Sentence 337 Celui que Dieu 20 ne fera pas sortir du corps, qu’il ne s’accable pas lui-même.

Sentence 338 Une doctrine qui ne (permet) pas de donner aux indigents, [non] seulement ne l’adopte pas, ne l’écoute pas [non plus].

Sentence 339 Qui donne 25 [en faisant] acception des personnes agit avec insolence [et il pèche].

Sentence 340 Si tu prends soin [des] orphelins, tu seras [pè]re de nombreux fils, étant 30 ami de Dieu.

Sentence 341 [Celui à qui tu rends ser]vice en vue de la [gloire], [tu (lui) rendras] service contre sa[laire].

Sentence 342 [Si] tu [donnes, alors que ton intention] est de t’exalter [dans l’estime de la] ver]tu, [tu] 5 n’as pas donné à un homme, mais [tu as donné] pour ta (propre) satisfaction.

Sentence 343 N’[excite] pas la colère de la foule.

Sentence 344 Ap[prends donc] ce qu’il convient que [fasse] l’homme riche.

Sentence 345 Il est préférable de mourir [plutôt] 10 que d’obscurcir l’âme à cause de l’intempéran[ce] du ventre.

Sentence 346 Dis dans [ton] cœur que le vêtement de ton âme, [c’est] le corps ; garde-le donc pur, sans péché.

Sentence 347 Les choses que l’âme 15 aura faites alors qu’elle était dans le corps, elle les aura comme témoins lorsqu’elle montera au jugement.

Sentence 348 Les démons impurs réclament une âme qui est souillée.

Sentence 349 Une âme fidèle 20 (et) bonne, <les> démons mauvais ne pourront la retenir sur le chemin de Dieu.

Sentence 350 La parole de Dieu, ne la donne pas à tout un chacun.

Sentence 351 (Pour) ceux [qui] sont corrompus par la [gloire], 25 il n’est pas prudent d’écouter (parler) de Dieu.

Sentence 352 Ce n’est pas un petit [danger] pour nous que de [dire la véri]té au sujet de Dieu.

Sentence 353 Ne [dis] 31 [rien au sujet de] Dieu avant [que] [tu ne l’aies] appris d’auprès de Dieu.

Sentence 354 [Ne] parle [pas] à un impie [au sujet de] Dieu.

Sentence 356 Si tu n’[es] 5 pas [purifié] des œuvres corrompues, [ne] parle [pas] au sujet de Dieu.

Sentence 357 [Une paro]le vraie sur Dieu, c’est une parole de Dieu.

Sentence ±355 Parle de la parole concernant Dieu 10 comme si tu la disais en présence de Dieu.

Sentence 358 Si ton cœur est persuadé d’abord que tu as été ami de Dieu, alors ceux à qui tu veux, parle-leur de Dieu.

Sentence 359 Que tes 15 œuvres pieuses précèdent toute parole concernant Dieu.

Sentence 360 Ne souhaite pas parler de Dieu devant une foule.

Sentence 361 Une parole au sujet de Dieu, 20 sois-en économe au sujet d’une âme.

Sentence 362 Il est préférable de livrer une âme plutôt que de proférer en vain une parole au sujet de Dieu.

Sentence 363a Tu engendres le corps de l’homme de Dieu, mais tu ne pourras dominer 25 sa parole.

Sentence 363b Le lion aussi se rend maître du corps du [sage], le tyran de même se rend maître [de lui] seul.

Sentence 364 Si un ty<ran> 32 te me[nace, alors surtout sou]viens-toi de Dieu.

Sentence 365 Celui [qui dit] la parole de Dieu [à qui] il ne convient pas, celui-là est le [traî]tre 5 à l’endroit de Dieu.

Sentence 366 Il est pré[férable de te] taire au sujet de la parole de [Dieu] que de la dire avec [témé]rité.

Sentence 367 Celui qui dit des mensonges au sujet de Dieu, celui-là, c’est à Dieu qu’il 10 ment.

Sentence 368 Un homme qui n’a rien de vrai à dire au sujet de [Dieu] est déserté par Dieu.

Sentence 369 [Il est im]possible que tu connaisses Dieu si tu ne l’[ho]nores pas.

Sentence 370 Un homme qui 15 fait violence à quelqu’un ne pourra honorer Dieu.

Sentence 371 Le principe de la piété, c’est l’amour envers l’homme.

Sentence 372 Celui qui se soucie des hommes en priant pour eux tous, telle est 20 la vérité de Dieu.

Sentences 373-374 Le propre de Dieu, c’est de sauver qui il désire, mais le propre de l’homme de Dieu, c’est de prier Dieu de sauver un chacun.

Sentence 375 Quand tu 25 pries pour une chose et qu’elle t’advient de la part de Dieu, alors dis dans ton cœur que tu as 33 [du pouvoir] auprès [de Dieu].

Sentence 376a [Un homme qui] est digne de Dieu, [celui-là] est Dieu qui est parmi les hommes.

Sentence 376b <Il y a Dieu> et le fils de Dieu : 5 l’un est le grand, (l’autre) est celui qui est près du grand.

Sentences 377-378 Il est préférable que l’homme soit sans rien posséder que de posséder beaucoup de choses, 10 alors qu’il ne donne pas aux indigents ; toi aussi, si tu pries Dieu, il ne te donnera pas.

Sentence 379 Si de tout ton cœur tu donnes ton pain à ceux qui ont faim, le don certes est petit, 15 mais la bonne volonté est grande auprès de Dieu.

Sentence 380 Celui qui pense qu’il n’y a rien en face de Dieu, celui-là n’est pas moindre qu’un <sans->Dieu.

Sentence 381 Celui qui assimile son cœur à 20 Dieu selon sa capacité, [c’est] celui-là qui honore Dieu davantage.

Sentence 382 Dieu certes n’a besoin de rien, il se réjouit cependant de ceux qui donnent aux indigents.

Sentence 383 Les fidèles ne disent pas beaucoup 25 de paroles, mais leurs œuvres sont nom[breuses].

Sentence 384 Un fidèle qui aime à recevoir l’enseignement, c’est celui-là l’artisan de la vérité.

Sentence 385 34 [Ajus]te-[toi aux circons]tances afin que [tu] ne [sois] pas [affligé].

Sentence 386 [Si] tu ne fais violence à personne, tu ne [crain]dras devant personne.

Sentence 387 Le tyran ne pourra 5 enlever la richesse.

Sentence 388 Ce qu’il faut faire, fais-le volontiers.

Sentence 389a Ce qu’il ne faut pas faire, ne le fais en aucune manière.

Sentence 389b Engage-toi à toute chose plutôt [que de] 10 dire : «Je suis sage».

Sentence 390 Ce que tu fais bien, dis dans ton cour : «C’est Dieu <qui fait ce que> tu fait».

Sentence 391 Il n’y a aucun homme incliné vers la terre 15 et vers les tables, qui soit sage.

Sentence 392 Le philosophe qui (n’)est (qu’)un corps extérieur, ce n’est pas lui qu’il convient d’honorer, mais (le) philosophe selon l’homme intérieur.

Sentence 393 20 Garde-toi de mentir : il y a celui qui trompe, et il y a celui qui est trompé.

Sentence 394 Sache qui est Dieu, sache aussi qui est celui qui pense à l’intérieur de toi.

Sentence 395 Un homme 25 bon, telle est l’œuvre bonne de Dieu.

Sentence 396 Ce sont des misérables, ceux à cause de qui est blasphémée la parole.

Sentence 397 La mort [ne] pourra détruire.

(Les pages 35* à 52* manquent)


(Note*)